News

Covid-19: Conseils aux personnes atteintes de valvulopathies

clock icon
Covid-19: Conseils aux personnes atteintes de valvulopathies

17 Mars 2020 :

 

Le COVID-19 (Coronavirus) a confronté le monde à un défi de santé publique sans précédent. Sa propagation rapide a provoqué des crises et des perturbations importantes à travers le monde. Ceux qui vivent avec une maladie des valves cardiaques et ceux qui sont en période de rétablissement suite à une procédure ou une intervention chirurgicale peuvent se sentir anxieux et inquiets. De ce fait, nous aimerions vous partager le point de vue d’experts sur le virus mais aussi sur les conséquences que la perturbation actuelle pourrait avoir sur les patients atteints de valvulopathies.

 

Le COVID-19 est une maladie qui peut affecter vos poumons et vos voies respiratoires. Elle est causée par un virus appelé coronavirus. Le nombre de cas étant en croissance, les hôpitaux ont commencé à se préparer à une augmentation potentielle du nombre de patients. Certains hôpitaux annulent leurs programmes et limitent les procédures et interventions chirurgicales aux cas urgents afin de réduire la pression sur le personnel et libérer des lits.

 

Les hôpitaux continueront à traiter les maladies des valves cardiaques, mais les pressions actuelles entraîneront des retards et une réduction du nombre de procédures non urgentes. Les décisions concernant les personnes à traiter seront basées sur les besoins cliniques, les personnes ayant le plus besoin d’un traitement étant prioritaires.

 

Que faire si je dois subir une procédure ou intervention chirurgicale au niveau de mes valves cardiaques ?

Si vous devez subir une intervention, vous devez continuer à vous y préparer, sauf indication contraire de votre médecin. Si votre chirurgie est reportée à une date ultérieure, vous devez surveiller de près vos symptômes. Si vos symptômes s’aggravent et que vous commencez à vous sentir mal, vous devez le signaler à votre médecin généraliste, appeler votre équipe médicale hospitalière ou, dans les cas graves, appeler les services d’urgence.

 

Que dois-je faire si j’ai récemment subi une intervention valvulaire cardiaque ?

Les patients qui ont récemment subi une intervention ont un risque accru d’infections en raison de coupures / incisions qui peuvent être exposées aux germes. Le risque normal d’infection pour les patients atteints de maladies des valves cardiaques est faible, mais dans la situation actuelle, vous devez prendre toutes les mesures supplémentaires pour limiter votre risque d’infection. Si vous commencez à vous sentir mal, vous devez contacter l’équipe médicale de votre hôpital ou appeler les services d’urgence.

 

Comment puis-je réduire mon risque de contracter le virus COVID-19 :

À l’heure actuelle, il n’existe aucun vaccin pour prévenir le COVID-19 et la meilleure façon de se protéger de la maladie est d’éviter d’être exposé à ce virus. Pour tous les patients cardiaques, la prévention est clé. Bien qu’il soit normal de ressentir de l’inquiétude quant à la façon dont cette maladie pourrait vous affecter, sachez que si vous n’êtes pas exposé au virus, vous n’êtes pas plus à risque de développer le COVID-19 que quiconque. Cependant, si vous contractez le virus, vous avez plus de chances de développer des complications. Le coronavirus se transmet par une infection par gouttelettes – toux et éternuements ou par contact étroit avec une personne infectée par le virus.

Comme il s’agit d’une nouvelle maladie, nous ne savons pas avec quelle facilité le virus se propage d’une personne à l’autre. La propagation est plus probable de se faire via les personnes qui présentent des symptômes. Il est donc très important de limiter les contacts étroits.

 

Les principales recommandations sont les suivantes :

– Arrêtez immédiatement tout contact non essentiel avec les autres. Ceci est particulièrement important pour les personnes âgées de plus de 70 ans. Ne vous serrez pas la main – essayez de garder une distance de 2 mètres entre vous et les autres.

– Travaillez à domicile si et où cela est possible.

– Arrêtez tout voyage inutile.

– Évitez les endroits bondés, en particulier dans les lieux confinés.

– Limitez les interactions de vos enfants avec les autres enfants et assurez-vous qu’ils n’ont pas de contact avec des personnes plus âgées (par exemple, des grands-parents).

– Lavez-vous les mains régulièrement et soigneusement avec du savon et de l’eau chaude – faites-le pendant au moins 20 secondes à chaque lavage.

– Utilisez un gel désinfectant pour les mains si vous ne disposez pas d’eau et de savon.

– Couvrez-vous la bouche et le nez avec un mouchoir ou votre manche (pas vos mains) lorsque vous toussez ou éternuez.

– Mettez immédiatement vos mouchoirs en papier dans la poubelle et lavez-vous les mains par la suite.

– Évitez tout contact étroit avec des personnes malades.

– Ne touchez pas vos yeux, votre nez ou votre bouche si vos mains ne sont pas propres.

– Ne partagez pas d’objets qui touchent votre bouche, par exemple des bouteilles ou des tasses.

 

QUELS SONT LES SYMPTÔMES DU COVID 19 ?

 

Les principaux symptômes à surveiller sont :

– Une toux

– Une température élevée

– Un essoufflement

– Des difficultés respiratoires

 

Les autres symptômes sont la fatigue, les maux de tête, les maux de gorge, les courbatures et les douleurs.

 

N’oubliez pas que ces symptômes ne signifient pas nécessairement que vous avez la maladie. Les symptômes sont similaires à d’autres maladies beaucoup plus courantes, comme le rhume et la grippe.

 

N’oubliez pas que ces symptômes ne signifient pas nécessairement que vous avez la maladie. Les symptômes sont similaires à d’autres maladies beaucoup plus courantes, comme le rhume et la grippe.

 

Tout patient atteint de valvulopathie présentant des symptômes d’apparition progressive ou nouveaux, en particulier une syncope (évanouissement, ou affaiblissement) doit contacter immédiatement son médecin.

 

Il existe de nombreuses raisons pour lesquelles les gens peuvent se sentir anxieux ou inquiets de ce qui pourrait leur arriver, à eux ou à leurs proches, au cours des prochains mois. Cependant, rappelez-vous que les meilleurs experts au monde travaillent dur pour s’assurer que nous sommes en sécurité et en bonne santé. Le Valve Council du Global Heart Hub est conseillé par des experts médicaux et de la santé publique et nous vous tiendrons au courant de toute modification des informations susceptibles d’affecter les personnes vivant avec une valvulopathie.

 

Nous vivons un moment vraiment unique. À l’heure actuelle, nous devons nous unir pour assurer la meilleure protection possible à nos voisins, amis et familles. N’oubliez pas – concernant les mises à jour des bonnes pratiques, ne consultez que des sources fiables et si vous avez des questions ou des préoccupations, téléphonez à votre médecin généraliste ou à l’hôpital local.